Comment choisir un hébergeur pour Joomla

Vous venez de finaliser en local votre site réalisé avec Joomla et ce qui est logique vous souhaitez le mettre en ligne, tout comme pour le choix de vos extensions le choix d'un hébergement est a étudier de très près pour éviter les déconvenues et multiples galères lors de son lancement et pour sa gestion au jour le jour.

C'est vrai que nous ne sommes pas les premiers à aborder ce sujet, mais nous allons le faire à contre-courant de ce que vous pouvez trouver régulièrement.

Le choix d'un hébergeur est trop souvent traité à l'aide d'un comparatif plus ou moins subjectif, ou sous la forme d'une ode à son partenaire, mais comment peut-on rester crédible en utilisant ce type de lobbying ?

Cela dit nous allons essayer dans cet article de simplement vous aider avec quelques conseils, mais ne comptez pas sur nous pour vous dire que tel ou tel hébergeur est le meilleur.

Quels sont les besoins techniques pour utiliser Joomla ?

LogicielVersion recommandéVersion minimumPlus d'informations
PHP
(Magic Quotes GPC off)
5.5 + 5.3.10 +  http://www.php.net
> Bases de données Supportées :
MySQL 5.5 + 5.1 +  http://www.mysql.com
MS SQL Server 10.50.1600.1 + 10.50.1600.1 +  http://www.microsoft.com/sql
PostgreSQL  8.3.18 +  8.3.18 +  http://www.postgresql.org
> Serveurs Web Supportés :
Apache
(avec mod_mysql, mod_xml,
and mod_zlib)
2.x + 2.x + http://www.apache.org 
Microsoft IIS 7 7  http://www.iis.net

 

De quoi avez-vous besoin pour commencer ?

La première condition est que votre hébergeur soit capable d'accueillir physiquement un site Joomla et qu'il en connaisse au minimum son fonctionnement.

A noter que nous vous déconseillons les hébergeurs gratuits car cela n'est vraiment pas une solution à retenir, un hébergement gratuit n'est que peu sécurisé et n'offre pas de possibilités d'optimisation des performances.

Un jour ou l'autre, vous serez limité par ce type d'hébergement et la migration vers une offre commerciale vous prendra du temps.

Il est préférable de commencer avec un plan peu coûteux plutôt que du gratuit (qui dans certains cas sont truffés de pubs indésirables), sachant que la plupart des hébergeurs gèrent sans problème le passage à une offre supérieur sans frais supplémentaire. Ce point étant dit, nous n'y reviendrons pas dans cet article.

Les quatre points que nous allons développer

  • Gestion : Pouvoir administrer votre hébergement avec une interface simple et fonctionnelle, Plesk, Cpanel ou celle développée par l'hébergeur.
  • Disponibilité : Que votre hébergement soit toujours accessible (le 100% est rare). Il est courant avec des hébergeurs de mauvaise qualité, que votre site soit régulièrement hors-ligne.
  • Le support technique : La hotline est-elle gratuite/surtaxée ? les temps d'attente sont-ils importants ?
  • Rapport qualité / prix : Les tarifs pratiqués par l'hébergeur pour la qualité des services proposés.

 

Un hébergement adapté à vos besoins

Avant de vous lancer tête baissée dans le choix d'un hébergeur, nous vous conseillons de bien analyser vos besoins car cela conditionnera le futur fonctionnement de votre site.

Les offres d'hébergement commencent de quelques euros à plusieurs centaines par mois selon ce que l'on souhaite mettre en ligne. Cela ira du simple mutualisé au serveur dédié (voir l'infogérance),

il est donc très important de bien définir la structure la plus adaptée et de comparer pour trouver le meilleur compromis qualité / prix.

Choisir une offre sur-dimensionnée pour son site n'aura pas le même impact que le contraire. Que ce soit à titre personnel ou pour une activité professionnel, la partie financière consacrée à l'hébergement restera toujours le point le plus coûteux, car les noms de domaines seront eux toujours au même prix quelque soit le plan choisi.

Les besoins pour une petite vitrine professionnelle ou un site de famille ne seront pas les mêmes que pour un site de vente en ligne (e-commerce), un site où vous stockerez et partagerez beaucoup d'images, vos propres vidéos (on ne parle pas là des liens vers Youtube, Dailymotion et autres).

Pour bien commencer nous allons prendre le cas d'un hébergement mutualisé de base, que l'on peut trouver avec un budget de 3 et 8 euros TTC par mois.

  • Nombre de domaine : de 1 à plusieurs, l'hébergeur offre souvent 1 nom de domaine (nous en parlerons un peu plus loin)
  • Sous-domaines : de 10 à illimité
  • Compte FTP : de 1 à illimité
  • Comptes mails : de 10 à illimité (attention selon les hébergeurs l'espace alloué est limité souvent de 2 Go à 5Go par compte)
  • Espace disque : de 10 Go à illimité
  • Mémoire RAM pour l'exécution des scripts : de 64 à 256 Mo voir plus mais sans garantie
  • Trafic mensuel : Quasiment tous les hébergeurs propose désormais de l'illimité, reste la qualité du trafic difficilement quantifiable.
  • Bases de données : de 1 à illimité
Les bases de données

Nous allons un peu nous attarder sur ce qui est le moteur de votre Joomla, c'est en grande partie d'elle que viendront les performances de votre site.

Bien qu'il soit possible d'utiliser une base unique pour plusieurs sites nous vous conseillons un minimum de 5 bases, ce qui vous permettra par exemple d'utiliser au moins un clone de votre projet en sous-domaines à fin de tests ou pour installer une solution pour sécuriser votre site.

Prenez aussi en compte la limitation de la taille de la base de données, beaucoup d'hébergeurs proposent aussi de l'illimité sur cette fonctionnalité (entre 200 Mo et 1 G0 cela semble plus crédible).

Le choix des options

Il faut bien reconnaître que la surenchère sur les options proposées par les hébergeurs ne facilite le choix pour les novices, à chacun ses spécificités plus au moins utiles.

Trois points importants pour bien utiliser Joomla et là il est hors de question de faire l'impasse sur ces fonctions, qui sont indispensables pour une bonne gestion de la sécurité comme se protèger du Hotlinking.

  • L'utilisation de htaccess personnalisés
  • La gestion de ses propres php.ini
  • La gestion des droits sur les fichiers et dossiers (chmods)

Il reste deux options que nous ne traiterons pas aujourd'hui : le CDN et le Cloud, cela sera le sujet d'un autre article tant il y a dire sur ces fonctions qui commencent à devenir un standard chez les hébergeurs.

Windows ou Linux ?

Joomla est capable de fonctionner sous ces deux systèmes. Il est beaucoup plus facile de trouver des hébergements sous des distributions Linux, qui sont d'ailleurs bien plus adaptées pour Joomla.

Les noms de domaines, ne cédez pas à la facilité

Il ne faut jamais enregistrer son nom de domaine par l'intermédiaire d'un hébergeur, c'est pourtant le moyen le plus simple quand l'on débute de ne gérer qu'un compte mais cela peut aussi devenir un problème.

Un petit exemple le jour ou vous avez un litige avec votre hébergeur, votre nom de domaine pourrait être pris en otage et vous serez dans l'impossibilité de le rediriger vers un autre hébergeur.

Choisissez de préférence des registars (fournisseurs de nom de domaine) connus en prenant le soin de réserver les TLD standards pour votre nom de domaine selon vos besoins et votre activité, par exemple : .fr, .com, .eu que vous pourrez ensuite gérer avec de simples redirections.

Hébergeur ou revendeur ?

Un hébergeur (en France il doit être déclaré à l'ARCEP)
  • Doit posséder ses propres salles d'hébergement, assurer le maintient de ses serveurs, ses baies et tours d'hébergement.
  • Doit gérer son propre réseau internet en opérateur .
  • Doit déployer de son propre réseau de fibre optique.
Le cas particulier des hébergeurs indépendants sans infrastructure.

Il s'agit de professionnels et associations qui louent des baies voir des tours chez un hébergeur pour y installer leurs propres serveurs, très souvent ils en assurent aussi la gestion et la maintenance.

Un revendeur

Tous les gros fournisseurs d'hébergement proposent des offres pour les revendeurs. Concrètement un revendeur peut créer sa propre compagnie d'hébergement Web et vendre des plans d'hébergement sous son propre nom de marque.

Si vous faites appel à un revendeur (ce qui est que très rarement précisé sur son site), posez-vous la question de son niveau de compétence et sa fiabilité dans ce domaine.

Il n'est pas question de dénigrer ce secteur d'activité mais il y a malheureusement aussi de très mauvais prestataires dans ce milieu, il existe de nombreux utilisateurs qui ont été victimes de personnes peu scrupuleuses (site fermé du jour au lendemain sans explication, disponibilité du site très aléatoire, support inexistant ou de piètre qualité ...)

Dans tous les cas lisez bien les conditions de vente qui doivent obligatoirement être présentes sur le site du prestataire ou hébergeur, si elles ne vous paraissent pas très claires oubliez de suite leurs services.

Les compétences techniques et le support

Les informations suivantes sont souvent disponibles sur le site d'un hébergeur, mais si ce n'est pas le cas posez directement vos questions au support commercial : Cela vous permettra du coup de tester la réactivité et la compétence des services commerciaux et techniques

  • Le support technique est-il disponible dans votre langue, c'est basique mais il faut y penser si l'on ne maîtrise que sa langue maternelle.
  • Horaires et les moyens de contact disponibles (chat, mail, téléphone), un support gratuit 7j/7, 24h/24 existe-t-il
  • Durée moyenne de prise en charge d'un ticket d'incident
  • Compétences techniques concernant Joomla, quasiment tous hébergeurs ont des techniciens qui ont une bonne maîtrise des CMS dont Joomla.
  • Fréquence de sauvegarde (backup) des serveurs et le mode de restauration, est-il réalisable par vous-même ou uniquement par l'hébergeur.
  • Monitoring en temps réel des serveurs (état des services et uptime), en cas de gros problèmes il est bon de savoir si c'est votre hébergeur qui est en cause.

Très souvent il ne suffit pas d'avoir que quelques informations pour gérer son hébergement.

  • La présence d'une base de connaissances bien construite vous permettra de résoudre les problèmes les plus courants.
  • Un forum de support est un plus, la communication avec d'autres hébergés et le service technique (éventuellement) peut-être aussi très utile.

Pour aller encore plus loin, les informations suivantes sont aussi un gage de sérieux et de transparence.

  • Configuration matérielle des serveurs web
  • Infrastructure réseau et emplacement physique des serveurs

Où trouver des informations sur les hébergeurs ?

En utilisant les mots clés "classement" et "hébergeur" dans votre moteur de recherché préféré, vous aurez accès à une liste de comparateurs mais pouvez-vous vous fier à leurs données ?

Franchement non car les appréciations et commentaires sont trop souvent artificiels, dans certains cas c'est même pire car certains de ces comparateurs appartiennent à des hébergeurs.

Si vous souhaitez avoir des informations fiables nous vous conseillons les principaux forums traitant des CMS (pas obligatoirement que ceux de la communauté Joomla), ceux spécialisés en référencement sans oublier certains blogs qui sont souvent très pointu sur le sujet.

En conclusion nous espérons que ces informations vous seront utiles pour faire votre choix, n'hésitez pas à nous faire part de vos avis pour améliorer cet article.

Discussion sur le forum

Cet article est suceptible d'être modifié et amélioré suite à vos commentaires et réactions.

A propos de l'auteur
Stéphane Bourderiou
Nom: Stéphane BourderiouSite Web: https://www.aide-joomla.fr
Fondateur et rédacteur en chef - Fondateur du site SFK
Webmaster en perpétuelle recherche
Derniers articles de l'auteur

Liste des participants qui ont commenté cet article

Ajouter un commentaire